Le Motion Design

Aujourd’hui, le motion design est partout, à la télévision bien sur ( générique du JT ou de divers jeux télévisés, aux bandeaux titrés en bas d’écran ) mais aussi sur internet ( vidéos institutionnelles, animations de pages web, bannières ) et même entre les menus de nos Smartphones.

Le motion-designer est un artiste qui s’exprime via cette forme d’art selon la demande du client. Il est capable de réaliser et d’étudier le cahier des charges, de trouver la solution créative, avec ou sans avec contraintes, la plus adaptée aux besoins. Types de travaux : Réalisations de vidéos internet, génériques TV et Cinéma, menus DVD Blue Ray, habillages TV, films publicitaires, broadcast, arts vidéos, évènementiels numériques.

« wikipédia »

Motion design est une locution anglophone signifiant exactement « conception du mouvement » (motion signifiant mouvement et to design concevoir), et désignant l’animation graphique ou l' »animation numérique« . Cet anglicisme est parfois employé pour désigner une forme d’art visuel consistant à créer des œuvres animées ; il implique d’utiliser le mouvement comme principal outil graphique et artistique. Cependant, comme en anglais, le terme français conception sous-entend tout d’abord une réflexion avant de désigner l’acte technique. Théoriquement, un motion designer peut ne pas s’occuper de cette partie mais juste travailler sur la conception pure. Cependant cette vision n’est pas partagée par tous les professionnels, certains considérant que la technique fait partie intégrante du métier.

La discipline couvre l’ensemble des arts visuels intégrant la notion de mouvement. Il peut s’exprimer sur tous les supports animés comme les œuvres de fiction (cinéma et film d’animation), les émissions de télévision et autres œuvres audiovisuelles, l’art numérique dans le cadre d’expositions, de performances ou de spectacles vivants, la publicité et le film institutionnel, les interfaces graphiques de pages web, logiciels et systèmes d’exploitation, la réalité virtuelle et la réalité augmentée ou encore le jeu vidéo. La pratique du motion design implique généralement plusieurs domaines de création comme l’écriture, la conception, la direction artistique, le tournage, la création et l’animation d’objets graphiques variés.

Les animateurs graphiques sont les techniciens qui utilisent cette technique, ou les artistes qui s’expriment par cette forme d’art. Ils sont le plus souvent indépendants, même si on assiste depuis plus de 80 ans, avec Walt Disney notamment, à la création de nombreux studios spécialisés dans ce domaine.

Par nature, le motion design offre de vaste possibilités créatives. Le résultat peut être figuratif ou abstrait, réaliste ou stylisé. Il peut être constitué de contenus filmés (y compris en animation en volume et en animation de pâte à modeler), dessinés, peints, typographiques (typographie cinétique), d’éléments graphiques (formes, textures, couleurs, motifs) ou d’images de synthèse, le tout animé à la main ou à l’aide d’un ordinateur. Il peut-être pré-calculé puis diffusé sous forme de fichier vidéo ou bien généré en temps réel, auquel cas l’œuvre pourra alors être interactive (art interactif) et/ou partiellement aléatoire (art génératif). Le motion design peut proposer un contenu textuel, narratif, descriptif, symbolique, spirituel, philosophique, propagandiste, publicitaire, éducatif ou cinématographique.

Chez Soundlife Production

Théo Rol – Motion designer, infographiste Définit en accord avec le réalisateur, l’univers graphique de la vidéo. Qu’il s’agisse d’une vidéo en prise de vue réelle ou d’animation.

Pré-production : recherche les idées visuelles et les éléments graphiques qui serviront à embellir et dynamiser la production.

Production : prend un rôle de photographe plateau, assistant son ou propose des éléments qui serviront lors de la post-production.

Post-production : réalise l’intégralité des motion design nécessaires, des transitions et des génériques. Assure les animations 2D sur les vidéos de communications. Travaille de concert avec le réalisateur et le superviseur 3D.